Aux deux boîtes à ouvrages

14 juillet 2019

Fleurs d'Ecosse, 3

Aujourd'hui ce sera seulement un petit message pour vous montrer la finition de mes broderies de chardon et de bruyère.

J'ai choisi une soie sauvage vert clair et une dentelle moderne (pour une fois !) pour coudre des coussins :

DSC04709

Voici mes deux coussins  terminés :

DSC04703  DSC04704

Je ne leur ai pas encore trouvés de place... pour le moment ils vont rester sur le canapé... en espérant que Tichatte et Rosalie n'y feront pas leurs griffes !

DSC04715

Je vais partir en début d'après-midi pour une semaine de stage de reliure chez Hélène Potin : je ne réjouis d'apprendre de nouvelles techniques.

J'espère avoir de belles réalisations à vous présenter dimanche prochain !

Bonne semaine à tous.

A bientôt !

Posté par JoMick à 11:05 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


07 juillet 2019

Des fleurs

Sous la marque Cedar Hill, il existe toute une série de petites grilles représentant des fleurs mélangées à un alphabet. Je leur trouve beaucoup de charme.

Celle-ci, avec une touffe d'iris, est très printanière :

coussinet iris

Je l'ai brodée sur du lin 11 fils, sur un fil, avec un brin de mouliné. Et pour la finition, j'ai choisi d'en faire un coussinet décoratif.

Les couleurs sont très bien assorties aux iris qui ont fleuri dans notre jardin :

coussinet iris 2  coussinet iris 4

coussinet iris 3

Pour finir, je vous présente mon clivia : nous vivons ensemble depuis 1998 et il m'offre chaque année une belle fleur.

clivia

Bonne semaine à mes fidèles lecteurs.

@ bientôt !

Posté par JoMick à 13:42 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 juin 2019

Cahier de l'Après 2019, 5

En ce dernier dimanche du mois de juin, je vous présente la page du Cahier de l'Après consacrée au tricot, ma "bête noire". Malgré tout je ne souhaitais pas m'exonérer de cet exercice. Je sais tricoter... un peu... mais sans apprécier l'activité.

Je reprends  à mon compte cette citation extraite de Claudine à l'école de Colette pour témoigner de mon peu d'attrait pour le tricot :

"Mlle Sergent, à qui l'exposition proche inspire des inquiétudes, nous bouscule, nous presse ; les punitions pleuvent, punitions qui consistent à faire après la classe vingt centimètres de dentelle, un mètre d'ourlet ou vingt rangs de tricot."

Je m'en suis tenue aux points de base pour les exercices :

062019 exercices

 

Mon modèle d'application participe, comme toujours, à un genre d'imagier qui nous guide doucement vers une carte de mon île préférée.

Cette île est peuplée depuis le XVIe siècle par des marins venus de Bretagne, de Normandie ou du Pays Basque.

Cette carte postale du début du XXe siècle montre des hommes en train de travailler le poisson au retour de la pêche. Ils portent de gros pulls tricotés (et parfois déchirés...les reprises, c'est dans deux mois !)

carte marins mod

J'ai donc choisi de tricoter un mini pull de marin, mais avec un look actuel :

062019 application

J'ai repris un modèle pour poupée diffusé sur pinterest.

Et voilà la page complète :

062019

Je ne serais pas venu à bout ce ces exercices de tricot sans l'aide de Maman... mille mercis à elle.

Pour la prochaine étape, nous ferons des jours : j'ai repris ma petite aiguille avec enthousiasme !

Bonne semaine à vous tous.

A bientôt !

Posté par JoMick à 14:52 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

23 juin 2019

Le trésor est à l'intérieur

J'ai récupéré au travail ce petit carnet, cadeau d'un éditeur.

Il me plait avec sa couverture douce au toucher, ses feuilles crème lignées. Par contre, je déplore la présence sur la couverture de cette mention "Hachette..."

carnet

Je me suis souvenue alors d'un modèle de broderie qui m'avait bien plu :

broderie carte

Je l'ai brodé sur de la toile 16 fils avec un brin de mouliné pour les points de croix et avec du fil à coudre pour les points de piqûre.

A l'origine ce motif est destiné à fabriquer un signet de livre ; j'ai trouvé qu'il rendrait bien sur ce carnet :

carnet décoré

Et la petite phrase "Treasure within" (le trésor est à l'intérieur) ne peut qu'inciter à vouloir ouvrir le carnet et découvrir son contenu !

 

Alors quels trésors vais-je confier à ce carnet ?

carnet ouvert

Citations ? Pensées ? Recettes de cuisine ? Récit de vacances ou de voyages ?

Je vais prendre le temps d'y réfléchir...

Bonne semaine à vous tous.

@ bientôt !

Posté par JoMick à 16:26 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,

16 juin 2019

Aujourd'hui, ce sera...

... un billet pour vous parler d'un article de mercerie que j'aime particulièrement : la boîte à fil.

D'abord en carton puis en tôle lithographiée, elles servaient à protéger le fil et le garder propre.

Elles étaient utilisées pour différents types de fil : mouliné, coton à repriser, cordonnet, fil à crocheter...

Celles-ci sont sans marque, mais on voit sur celles en tôle une qualité de fil indiquée :

sans nom

Les différentes filatures les ont personnalisées.

Fondée en 1816, la maison Vrau a déposé sa marque emblématique, le fil au Chinois, en 1860.

Elle proposait à ses clientes ces mignonnes boîtes qui pouvaient accueillir deux petites pelotes :

fil au chinois

La maison Julien Thiriez Père et Fils a été fondée en 1832 à Lille.

Elle prendra pour emblème la tête de cheval, après avoir remplacé les métiers à bras par un manège actionné par des chevaux.

Voici une boîte dévidoir de cette maison :

Thiriez carton

Louis Viarmé a fondé la Maison L.V. à Paris en 1841. Il fabriquait du fil à coudre.

LV carton 2

Cette curieuse boîte en forme de boule devait abriter une pelote :

LV boule

Celle-ci était destinée à du cordonnet :

LV cordonnet carton

Celles-ci reprennent une des marques emblématiques de la Maison L.V., "A la plume" :

LV à la plume

En 1877, Louis Viarmé associe à son affaire son gendre, Maurice Frings. Vers 1900, la raison sociale de l'entreprise devient Maurice Frings et Associés, d'où les initiales M.F.A. qui apparaissent alors sur les boîtes.

Ces deux boîtes abritaient du cordonnet d'Irlande. Elles se ressemblent beaucoup, mais la typographie est différente :

MFA cordonnet d'irlande 2

Cette autre contenait du cordonnet pour crochet :

MFA cordonnet pour crochet

C'est de la maison Cartier-Bresson que l'on trouve le plus de boîtes à fil. Elle a été fondée en 1824 par Claude Bresson à Paris sous le nom de Société française de coton à coudre. Elle deviendra Cartier-Bresson lorsque son fils Alphonse et son gendre Claude Cartier rejoindront l'entreprise. Sa marque emblématique est "A la Croix".

CB carton

CB coton 3  CB

Ces boîtes-là donnent des indications très précises sur leur contenu : coton à repriser brillanté noir ou blanc et un chiffre 3 ou 6 (mystérieux pour moi : épaisseur ou nombre de brins ?) :

CB blanc 3 et 6

CB noir 3 et 6

Ces boîtes sont pour du cordonnet "A la croix" :

CB cordonnet

La maison Wallaert existe depuis le début du XIXe siècle, sous diverses dénominations : Wallaert Frères, Wallaert Desmons, Wallaert et Desmedt...

Elle était propriétaire de la marque "Au louis d'or" pour le coton à coudre :

WF au louis d'or

et de la marque de fil "A la chapelle" pour le coton à repriser :

WF a la chapelle

Les comptoirs de mercerie des grands magasins parisiens proposaient leurs propres boîtes à fil :

Ici, celles du Bon Marché :

au bon marché

Celle du Bazar de l'Hôtel de Ville :

BHV

Celles des Grands Magasins du Louvre :

Louvres carton  Louvres jaune

Je ne suis pas entièrement sûre pour cette boîte jaune en tôle car l'écriture est partiellement effacée sur le couvercle.

Il existe aussi ces amusants petits étuis à fil :

étui à fil simple

Ce modèle double pouvait contenir deux bobines de fils, une blanche et une noire :

étui à fil double

Je n'ai pas trouvé de renseignements sur cette boîte marquée "Poiret frères et neveu" ni sur cette autre avec des armoiries :

Poiret  Registra

Les boîtes à fil existaient aussi dans d'autres pays :

Par exemple en Espagne, sous la marque "Cometa" :

Cometa

La marque Coats d'origine écossaise et qui s'est implantée aux Etats-Unis dès 1840 :

anglaise coats

Cette boîte en bois en forme de tonneau porte "The MEO sewing cotton" ; elle est sans doute anglaise.

tonneau anglais

Enfin, je termine par cette boîte au décor de tartan écossais qui pouvait contenir six petites bobines de fil et un dé à coudre et dont le couvercle contient une publicité pour les fils J. Clark & Co.

tartan

On trouve d'ailleurs de nombreux objets de couture à motif de tartan... mais c'est une autre histoire dont je vous parlerai peut-être !

Les informations sur les fils sont tirées du livre de Frédérique Crestin-Billet, Mercerie : Au rayon des fils.

Je vous en conseille vivement la lecture si le sujet vous intéresse. Outre de nombreux renseignements, il contient de magnifiques photos de cartes à fil, de boîtes et de nombreux objets publicitaires autour du fil.

Bonne semaine à tous ceux qui sont arrivés à la fin de cet article !

A bientôt.

Posté par JoMick à 17:37 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,