23 octobre 2016

Randje per Week, 5

Aujourd'hui, c'est un grand jour.......

Mon Randje per Week est TERMINE !!

Voici la dernière partie :

RpW 5 détail

J'ai remplacé plusieurs frises de mon modèle 2014 par d'autres tirées de la version 2015.... en particulier la rangée de cyclistes que je n'avais pas envie de broder. Et j'ai repris des éléments de la farandole de boutons pour finir le tout en y ajoutant la date et mes initiales.

Pour accrocher l'ensemble,

Bobines RpW

j'ai utilisé d'anciennes bobines de filature, nettoyées et cirées.

Voilà mon "chef d'oeuvre",

RpW 5 1

soit 94 cm de broderie sur 10 cm de large, en un fil.

Bonne semaine, à bientôt !

Posté par JoMick à 13:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,


16 octobre 2016

Marie des Anges

Je suis tombée sous le charme de cette petite image pieuse au dessin naïf et coloré :

carte

Il est vrai que j'ai un faible pour les anges......

Au dos, elle porte une dédicace qui permet de la dater :

dédicace

Elle porte bien ses 127 printemps, non ?

J'ai choisi de lui offrir un encadrement à l'ancienne.

D'abord, je l'ai agrémentée d'une dentelle découpée dans du carton perforé. Au bout de deux après-midis de découpage minutieux, j'ai obtenu ceci :

Marie des Anges

J'ai choisi du carton gris pâle qui rappelle les teintes de l'image.

Ensuite, je l'ai encadrée :

encadré

J'ai utilisé un cadre ancien chiné qui porte quelques traces d'usure et pour le fond, j'ai pris un morceau de toile de reliure gris-bleu.

Elle va trouver sa place dans ma chambre à coucher, en compagnie de ce petit ange en porcelaine, souvenir de ma grand-mère.

 

Je termine ce petit billet par une photo de Tichatte :

Tichatte

Elle a trouvé la place la plus chaude de la maison, sur le radiateur au soleil !

Bonne semaine à toutes, à bientôt.

Posté par JoMick à 14:35 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 octobre 2016

Randje per Week, 4

Aujourd'hui, ce sera juste un petit message pour vous donner des nouvelles de mon Randje per Week.

Voici mon avancée :

RpW

une vingtaine de centimètres supplémentaires et deux nouveaux motifs, un mannequin et une ribambelle de boutons.

J'ai donc atteint un peu plus de 70 cm :

RpW 1

La prochaine fois que je vous en parlerai, il sera terminé !

Bonne semaine, @ bientôt.

Posté par JoMick à 12:37 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

02 octobre 2016

Marées d'équinoxe, 2

Sur ma lancée, j'ai brodé les deux autres motifs de vagues proposés par Véronique Enginger :

marée déferlante marée rouleau

Elles ont été baptisées "déferlante" et "rouleau".

Et j'ai choisi de cartonner une boîte :

marée boite 1 marée boite 2

marée boite 3 marée boite 4

Elle mesure 12 cm de large sur 15 de haut..

J'ai réalisé un couvercle plat, avec un coquillage en guise de poignée :

marée boite couvercle 2

Et l'intérieur est habillé avec une cotonnade bleue, légèrement nuageuse

marée boute couvercle 3

Il me reste juste à lui trouver une place dans la maison !

Bonne semaine à toutes, à bientôt.

Posté par JoMick à 16:20 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 septembre 2016

Marées d'équinoxe

J'aime beaucoup la mer et les paysages marins. Aussi quand ce livre est sorti

marées livre

je n'ai pas pu résister...

Comme nous venons de passer l'équinoxe et ses grandes marées, ces broderies m'ont paru de saison :

marées embruns marées ressac

Elles sont réalisées sur du lin 16 fils coloris "flax" avec un fil de mouliné..

J'ai un peu de mal à prendre mon rythme cette année : mon nouveau chef m'a changé les horaires de travail ... j'ai plus de mal à aller régulièrement sur vos blogs....

Bonne semaine, @ bientôt !

 

Posté par JoMick à 16:12 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,


18 septembre 2016

Coutellerie de Nogent

Je souhaite partager avec vous la visite faite, lors de ces Journées du Patrimoine 2016, au Musée de la coutellerie de Nogent, en Haute-Marne.

musee coutellerie

Le terme "coutellerie" recouvre sept grandes catégories : coutellerie fermante, coutellerie de table, coutellerie professionnelle, cisellerie, outillage à main, instrumentation médico-chirurgicale et de toilette.

Le musée présente des savoir-faire très variés, des couteaux du XVIIIIe siècle aux prothèses de hanche et pièces pour l'aéronautique.

On commence par les collections permanentes du musée :

Voici d'abord la reconstitution d'un atelier :

atelier

Une grande partie de l'activité était en fait du travail à domicile. Nombre de maisons anciennes du bassin nogentais ont encore au fond du jardin une petite construction qui abritait l'atelier de l'artisan coutelier.

On trouve des couteaux pliants :

couteaux poche couteaux nacre

Les manches sont réalisés en bois précieux, corne ou nacre.

On peut admirer de jolis modèles de coutellerie de table :

couteaux faience  pinces gigot

Ici des couteaux avec des manches en faience, là des pinces à gigot

Comme vous vous en doutez, ma préférence va aux ciseaux à broder et nécessaires de couture.

Etes-vous prêtes ?

petits ciseaux chatelaine

Des ciseaux miniatures, des petits "monstres", une chatelaine, un étui

ciseaux nacre ciseaux pelletier

Des ciseaux en nacre, et ceux-ci en dentelle d'acier sont l'oeuvre de Nicolas Pelletier (1828-1921)

nécessaire nacre nécessaire or et nacre

Des nécessaires à couture en nacre, or,

nécessaire ivoire

ou en ivoire.

Bien sûr, il y a aussi les ciseaux pour les professionnels,

ciseaux tailleur

par exemple ces ciseaux de tailleur. Je crois que même avec les deux mains je ne les soulèverais pas !

Voici aussi une parure de ciseaux :

3 ciseaux eloi

Elle est due à Eloi Pernet, une autre grande figure de la coutellerie.

On trouvait aussi des parures de bureau,

nécessaire bureau

notamment des coupe-papier.

 

Une deuxième partie du musée est consacrée aux expositions temporaires.

Celle présentée actuellement s'intéresse à La toilette, soins du corps & accessoires :

toilette intro

Au cours des siècles, les pratiques d'hygiène se sont modifiées :

toilette citation

Voici un petit aperçu des objets fabriqués dans le bassin coutelier nogentais témoignant de cette mise en valeur du corps à travers des thèmes variés comme :

- la coiffure :

toilette fer friser

- la manucure :

toilette nécessaire manucure

- le rasage

toilette rasoir semainier

Ce coffret contient un manche et une lame pour chaque jour de la semaine.

On peut admirer aussi des nécessaires de toilette

toilette nécessaire métal  toilette nécessaire ivoire

en métal ou en ivoire

toilette cure ongles

des cure-ongles et cure-dents

toilette tire gants

des crochets à bottines ou à gants.

Je vous ai fait grâce des instruments chirurgicaux et des prothèses de genoux ou de hanches !

 

J'espère que ces quelques images vous donneront envie de vous arrêter en Haute-Marne.

 

Bonne semaine, à bientôt !

Posté par JoMick à 15:30 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 septembre 2016

Randje per Week, 3

Aujourd'hui, je vous propose un arrêt sur mon Randje per Week.

J'ai rajouté nombre de frises et deux petits motifs, une bobine et une ancienne machine à coudre :

RpW 50 détail

Tous ces motifs sont tirés du livre de Véronique Enginger, Mon atelier au fil des saisons.

RpW 50

Il y a là 50 cm, c'est à dire la moité (voire un tout petit peu plus !) de l'ouvrage.

Merci à toutes celles qui passent par ici en me laissant ou non de petits commentaires.

Bonne semaine, à bientôt !

Posté par JoMick à 15:04 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,

04 septembre 2016

Nécessaire aux Ombellifères

En l'espace de deux ans, j'ai réuni les différents éléments de ce nécessaire à couture d'époque 1900 :

nécessaire couture

Les ciseaux, l'étui à aiguilles et le dé sont en argent, les autres pièces en métal argenté.

J'aime beaucoup le motif floral qui me fait penser à une berce, plante de la famille des Ombellifères.

Pour ranger ces petits instruments, j'ai choisi de réaliser une boîte en cartonnage. Comme base, j'ai utilisé un kit de Dominique Pepermans (Petits points et Cie), modèle Ma toute petite boîte., dont j'ai diminué la hauteur par deux.

Comme j'apprends à travailler le cuir pour la reliure, j'en ai utilisé aussi pour habiller la boîte :

boite + cuir

Pour décorer le couvercle, j'ai brodé un motif de berce :

Berce

C'est un élément tiré d'une composition de Permin of Copenhagen. Il est brodé sur du lin 12 fils vert marbré sur un fil.

Et pour que les pièces restent bien en place dans la boîte, j'ai rajouté une plaque découpée :

DSC00435

Voici la boîte terminée :

boite couvercle détail

Elle est garnie à l'intérieur de satin vert pâle :

boite ouverte d

Et chaque petit outil reste bien à sa place grâce aux creux découpés dans le carton :

nécessaire dans boite

 

Bonne semaine à vous, @ bientôt !

28 août 2016

Retour de vacances

Et voilà, mes vacances se terminent....  elles ont été agréables, d'abord en région nantaise puis en Bourgogne. J'espère que pour vous aussi le mois d'août s'est bien passé.

Je me réjouis de reprendre le fil de ce blog et de consulter les vôtres.

Les brocantes des vacances ont été plus fructueuses que celles dans ma région : j'ai rempli cette petite corbeille.

MA corbeille

Voici mes trouvailles :

- Un étui à crochets en bois. Il mesure 16 cm.

MA étui

- Deux petits mètres

MA mètre os

Le premier est en os, chaque section fait 5 cm.

MA mètre corozo

Celui-ci, en forme de tonnelet, est en corozo (ivoire végétal).

- Des bobines et des tourniquets :

MA bobines MA tourniquets

Je n'avais pas encore ces étiquettes : "Grands Magasins du Louvre", "Au paquebot" et "Au nageur"

- Deux capsules de fil de lin :

MA capsules

- Deux cartes à fil :

MA carte fil Régates MA carte fil allde

Une carte "aux régates" et la deuxième avec des inscriptions en allemand

- une petite boîte de brides pour corsage encore remplie :

MA boite brides

- Et enfin, j'ai trouvé une petite soeur pour Hortense :

MA poupée

Elle mesure 13 cm. Dans les prochaines semaines, il faudra qu'elle prenne un bain, que je lui procure des cheveux et des vêtements et que je lui trouve un prénom !

 

Je vais essayer de reprendre un rythme hebdomadaire de publication sur le blog.

Bonne semaine, à bientôt !

Posté par JoMick à 15:14 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 juillet 2016

Reliures

Et voilà, la semaine est passée très vite et mon stage de reliure est déjà terminé.

Je serais bien restée encore un peu chez Hélène Potin, à travailler dans son atelier.

Mais j'ai beaucoup appris.

Je rapporte trois ouvrages très différents.

Le premier date de 1825 environ : quand je l'ai acheté, ce n'était guère plus qu'un paquet de feuilles assez sales. Je les ai soigneusement lavées, page après page, pour ensuite les relier C'est un des avantages du papier chiffon, il supporte bien ce type de lavage à l'eau claire

Domino titre

Ce livre m'intéresse surtout pour les passages concernant St-Pierre et Miquelon, vous l'aurez tous deviné !

Hélène m'a proposé de réaliser une reliure simple telle qu'on pouvait en trouver au début du XIXe siècle :

Domino Domino debout

Le dos est recouvert de parchemin. On voit les nerfs, c'est à dire les ficelles autour desquelles on réalise la couture du volume. Je dois reconnaître qu'ils ne sont pas tout à fait droits.... la couture se fait sans repères et je n'ai pas trop le sens de la ligne droite ! (malheureux héritage familial...)

Les plats sont recouverts de papier dominoté, imprimé à partir de plaques gravées puis rehaussé au pochoir. C'était à l'époque le papier colorié le moins cher... ce n'est plus vrai aujourd'hui, où il est réalisé seulement par quelques artisans !

Cette reliure n'a pas de tranchefile et des gardes couleur simplement en papier blanc.

 

Le deuxième ouvrage est un recueil de poèmes de Théophile Gautier.

J'ai craqué pour les illustrations de Henri Caruchet dans cette édition de 1895, dont voici deux exemples :

EC gravure int

Avec ce volume, j'ai appris à incruster des éléments dans une couverture en cuir :

EC debout

Le volume est recouvert de cuir bleu marine. Le premier plat est assez épais : 3,5 mm de carton plus 0,5 mm de cuir. On ponce les bords pour les galber avant de poser le cuir. On garde ainsi suffisamment d'épaisseur au centre pour incruster de petites pièces, tout en évitant de donner un aspect trop massif à la reliure. Toute la difficulté est de creuser sans abimer le cuir, en gardant la lame de scalpel bien verticale pour que les bords des entailles restent droits (et ne partent pas en entonnoir)

Voici les pièces de plus près :

EC incrustations

La petite pièce émaillée mesure 2,5 cm de diamètre pour 1,5 mm d'épaisseur et le camée 3 cm de haut et 3 mm d'épaiseur

Vous avez peut-être deviné maintenant le titre du recueil de poèmes ?

Il s'agit de Emaux et camées.

Ce volume a bénéficé d'une tranchefile en fil de soie :

EC tranchefile

C'est ma première tranchefile à trois couleurs.

Et j'ai choisi un papier imprimé pour les gardes, avec un motif de fleurs d'inspiration Art nouveau :

EC gardes couleur

 

Le troisième livre est un ouvrage récent que j'ai démonté pour le relier (il faut être un peu folle, non ?)

Relieuse titre double

 

Ce roman d'Anne Delaflotte Mehdevi, paru en 2008, est le seul que je connaisse dont l'héroine est relieur.

Les Editions Gaïa ont choisi d'imprimer leurs romans sur du papier rose (soit disant pour un meilleur confort de lecture)

Voici le début de l'histoire :

Mathilde a abandonné une carrière de diplomate à Paris pour s'installer comme relieuse à Montlaudun, un petit village de Dordogne. Un matin, un visiteur franchit le seuil de l'atelier, un homme d'une beauté renversante et enveloppé d'un parfum de fougère et de terre fraîche. Celui-ci lui remet un livre ancien pour restauration, et disparaît, avant de mourir dans un accident. Mathilde va tout mettre en oeuvre pour retrouver sa famille et percer le mystère de ce singulier ouvrage...

 

L'auteur, relieur elle-même, donne une description très précise de ce mystérieux ouvrage que Mathilde doit restaurer.

J'ai donc essayé de recréer cette reliure autour du roman.

Relieuse debout

"Les couvertures de ce grand livre-là étaient recouvertes de maroquin couleur d'un caramel blond. Les plats étaient au recto comme au verso incrustés en leur centre d'un arbre, de la forme qu'aurait l'ombre d'un arbre feuillu. Cette forme était de maroquin couleur chocolat."

Pour réaliser ce décor, j'ai appris les rudiments de la mosaïque en cuir.

Relieuse couverture

Pour cette première fois, j'ai utilisé des cuirs moins onéreux que le maroquin : le fond est en chagrin et l'arbre en basane.

Mais j'ai souffert pour découper les arrondis au scalpel et plus encore pour élaguer un cuir paré à seulement 3/10e de millimètre !

La réalisation est loin d'être parfaite, mais j'ai aimé le faire.

L'auteur a décrit aussi le papier des gardes couleur. J'ai donc essayé de le reconstituer :

Relieuse gardes couleur

"J'admirais [...] les pages de garde sur fond bleu tendre, très légèrement marbré, irisé de gris et d'ivoire. S'y surimposaient des motifs clairsemés à trois couleurs en forme de lys. Au coeur du motif, la même base de bleu que le fond, puis une onde d'ocre, puis une onde de brique."

J'ai utilisé un papier marbré main bleu et gris sur lequel j'ai rajouté au pochoir des fleurs de lys, avec de l'encre typographique.

Il n'est pas fait mention de tranchefile, mais j'en ai rajouté une, avec des couleurs rappelant celles des cuirs :

Relieuse tranchefile

 

 

Ce petit blog va maintenant se mettre en pause estivale

. La rédactrice, son mari et leur chat vont prendre des vacances bien méritées !

Merci à tous pour vos passages et vos gentils commentaires.

Je vous retrouverai avec plaisir au moment de la rentrée des classes.

 

Bonnes vacances, @ bientôt !

Posté par JoMick à 16:02 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,