16 juin 2019

Aujourd'hui, ce sera...

... un billet pour vous parler d'un article de mercerie que j'aime particulièrement : la boîte à fil.

D'abord en carton puis en tôle lithographiée, elles servaient à protéger le fil et le garder propre.

Elles étaient utilisées pour différents types de fil : mouliné, coton à repriser, cordonnet, fil à crocheter...

Celles-ci sont sans marque, mais on voit sur celles en tôle une qualité de fil indiquée :

sans nom

Les différentes filatures les ont personnalisées.

Fondée en 1816, la maison Vrau a déposé sa marque emblématique, le fil au Chinois, en 1860.

Elle proposait à ses clientes ces mignonnes boîtes qui pouvaient accueillir deux petites pelotes :

fil au chinois

La maison Julien Thiriez Père et Fils a été fondée en 1832 à Lille.

Elle prendra pour emblème la tête de cheval, après avoir remplacé les métiers à bras par un manège actionné par des chevaux.

Voici une boîte dévidoir de cette maison :

Thiriez carton

Louis Viarmé a fondé la Maison L.V. à Paris en 1841. Il fabriquait du fil à coudre.

LV carton 2

Cette curieuse boîte en forme de boule devait abriter une pelote :

LV boule

Celle-ci était destinée à du cordonnet :

LV cordonnet carton

Celles-ci reprennent une des marques emblématiques de la Maison L.V., "A la plume" :

LV à la plume

En 1877, Louis Viarmé associe à son affaire son gendre, Maurice Frings. Vers 1900, la raison sociale de l'entreprise devient Maurice Frings et Associés, d'où les initiales M.F.A. qui apparaissent alors sur les boîtes.

Ces deux boîtes abritaient du cordonnet d'Irlande. Elles se ressemblent beaucoup, mais la typographie est différente :

MFA cordonnet d'irlande 2

Cette autre contenait du cordonnet pour crochet :

MFA cordonnet pour crochet

C'est de la maison Cartier-Bresson que l'on trouve le plus de boîtes à fil. Elle a été fondée en 1824 par Claude Bresson à Paris sous le nom de Société française de coton à coudre. Elle deviendra Cartier-Bresson lorsque son fils Alphonse et son gendre Claude Cartier rejoindront l'entreprise. Sa marque emblématique est "A la Croix".

CB carton

CB coton 3  CB

Ces boîtes-là donnent des indications très précises sur leur contenu : coton à repriser brillanté noir ou blanc et un chiffre 3 ou 6 (mystérieux pour moi : épaisseur ou nombre de brins ?) :

CB blanc 3 et 6

CB noir 3 et 6

Ces boîtes sont pour du cordonnet "A la croix" :

CB cordonnet

La maison Wallaert existe depuis le début du XIXe siècle, sous diverses dénominations : Wallaert Frères, Wallaert Desmons, Wallaert et Desmedt...

Elle était propriétaire de la marque "Au louis d'or" pour le coton à coudre :

WF au louis d'or

et de la marque de fil "A la chapelle" pour le coton à repriser :

WF a la chapelle

Les comptoirs de mercerie des grands magasins parisiens proposaient leurs propres boîtes à fil :

Ici, celles du Bon Marché :

au bon marché

Celle du Bazar de l'Hôtel de Ville :

BHV

Celles des Grands Magasins du Louvre :

Louvres carton  Louvres jaune

Je ne suis pas entièrement sûre pour cette boîte jaune en tôle car l'écriture est partiellement effacée sur le couvercle.

Il existe aussi ces amusants petits étuis à fil :

étui à fil simple

Ce modèle double pouvait contenir deux bobines de fils, une blanche et une noire :

étui à fil double

Je n'ai pas trouvé de renseignements sur cette boîte marquée "Poiret frères et neveu" ni sur cette autre avec des armoiries :

Poiret  Registra

Les boîtes à fil existaient aussi dans d'autres pays :

Par exemple en Espagne, sous la marque "Cometa" :

Cometa

La marque Coats d'origine écossaise et qui s'est implantée aux Etats-Unis dès 1840 :

anglaise coats

Cette boîte en bois en forme de tonneau porte "The MEO sewing cotton" ; elle est sans doute anglaise.

tonneau anglais

Enfin, je termine par cette boîte au décor de tartan écossais qui pouvait contenir six petites bobines de fil et un dé à coudre et dont le couvercle contient une publicité pour les fils J. Clark & Co.

tartan

On trouve d'ailleurs de nombreux objets de couture à motif de tartan... mais c'est une autre histoire dont je vous parlerai peut-être !

Les informations sur les fils sont tirées du livre de Frédérique Crestin-Billet, Mercerie : Au rayon des fils.

Je vous en conseille vivement la lecture si le sujet vous intéresse. Outre de nombreux renseignements, il contient de magnifiques photos de cartes à fil, de boîtes et de nombreux objets publicitaires autour du fil.

Bonne semaine à tous ceux qui sont arrivés à la fin de cet article !

A bientôt.

Posté par JoMick à 17:37 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,


24 mars 2019

Pique-épingles en duo

En début d'année, je me suis fait un cadeau : un pique-épingles ancien, monté sur un socle en bois finement sculpté. Il mesure 18 cm de haut.

La partie haute est en velours et remplie de poudre d'émeri... mais elle a souffert des ans. Sur l'envers, on devine que la couleur d'origine était un  rouge très foncé.

pincushion

J'ai gardé le coussinet ancien et l'ai rhabillé avec un nouveau velours de coton bordeaux :

pincushion rajeuni

Pour tenir compagnie à ce pique-épingles, j'ai cherché à réaliser une petite broderie.

Mon choix s'est porté sur un modèle de la créatrice américaine Sandra Sullivan. Elle commercialise ses grilles sous la marque Homespun Elegance.

Ce dessin s'appelle "Alphabet pillow" :

broderie  

Il est brodé sur de la toile 11 fils coloris country mocha, sur un fil, avec un brin de mouliné Gentle Art.

Je l'ai terminé en coussinet avec une couture façon bisornu et un bouton de nacre grise au centre :

coussinet

Ils décorent maintenant un coin de mon séjour.

DSC04225

Bonne semaine à vous tous.

A bientôt !

17 février 2019

Nacre d'ormeau

Les Anglo-saxons l'appellent "abalone", mais je préfère lui donner son nom français, ormeau.

Ce coquillage, très prisé pour sa chair délicate, présente une nacre magnifique, irisée, avec des nuances bleues, vertes ou roses, plus ou moins prononcées selon les espèces.

ormeau

Cette nacre a été utilisée pour réaliser des décors, notamment dans les guitares. Mais aussi de petits objets de mercerie.

Ils sont bien moins courants que les objets en nacre blanche.

Après de patientes recherches, j'ai réussi à rassembler ces trois objets :

nécessaire abalone

un enrouleur de fil, une navette à frivolité et un petit poinçon.

Pour les abriter, j'ai cartonné une petite boîte, 12,5 x 5,5 cm, habillée de chagrin vert menthe.

boite verte  DSC03963

J'ai découpé une plaque de carton de 3 mm pour positionner les instruments dans la boîte, et habillé l'intérieur avec du velours vert.

découpes  intérieur velours

Pour le décor extérieur, j'ai réalisé quatre motifs avec un fer à dorer en forme de ruban et du film vert :

empreinte noeud

Ce cuir légèrement grainé et très doux au toucher s'est révélé récalcitrant à la dorure : j'ai dû exercer une très forte pression pour le marquer, et cela n'a pas toujours été très réussi.

Voici la boîte terminée :

boite  boite ouverte

Je vous souhaite à tous une bonne semaine.

@ bientôt !

Posté par JoMick à 15:32 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 novembre 2018

Nécessaire de couture et gainerie

J'ai rassemblé sur plusieurs années les éléments de ce petit nécessaire de couture. Il est sans doute en argent, anglais à tous les coups et date des années 1840-50.

Si je collectionne les objets petit à petit, c'est que c'est pour moi plus accessible financièrement et aussi plus amusant de chercher plutôt que de tout acquérir en une seule fois.

nécessaire coutre clair

Il se compose d'un pique-aiguilles rempli d'émeri, d'un mètre-ruban gradué en inch, d'un petit pain de cire maintenu par deux capsules décorées auxquels  j'ai rajouté un dé à coudre.

Tous ces objets sont très petits : entre 2 et 3 cm de haut.

A l'époque où les fils de lin étaient majoritairement employés, on les passait sur un peu de cire pour qu'ils glissent mieux à travers les tissus, d'où la présence de ce "thread waxer" dans l'ensemble. Si quelqu'un connait l'équivalent français, cela m'intéresse !

J'ai choisi de cartonner une petite boîte pour abriter cet ensemble :

boite bleue  intérieur vide

Elle mesure 10 cm de long sur 4 de large et 3 de haut, avec le couvercle. A l'extérieur elle est recouverte de chagrin (cuir de chèvre) bleu. A l'intérieur, il y a du velours et de la soie bleu marine, et quatre compartiments.

 

Comme j'ai commencé à apprendre la dorure sur cuir dans le cadre de mes stages de reliure, cette boîte a été mon premier exercice de création de décor.

Il est tout simple, mais m'a causé des frayeurs !! Heureusement qu'Hélène me surveillait !

Voici les outils utilisés :

fer à dorer  roulette

un petit fer à dorer avec un motif de croix rappelant celui présent sur le nécessaire de couture et cette roulette pour tracer les lignes. Ce dernier outil est très impressionnant : avec le manche complet, il mesure 55 cm de long. On l'utilise en l'appuyant contre l'épaule et on le dirige d'une main, le long d'une règle.

J'ai utilisé du film argenté qui rappelle la couleur du métal des petits instruments.

Et voici le résultat final :

boite dorures  intérieur

Ma main a un peu tremblé et une ligne est un peu plus épaisse d'un côté... mais j'en ferai d'autres car j'ai beaucoup aimé cet exercice.

Bonne semaine à tous ceux qui passent par ici !

@ bientôt.

Posté par JoMick à 17:52 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 novembre 2018

Pochette d'automne

J'avais envie depuis un moment de broder une corne d'abondance : pour moi, ce petit motif symbolise l'automne et la générosité de la nature.

Ce modèle, déjà ancien, de Janlynn m'a enchanté. Il est brodé sur de la toile 11 fils, sur un fil, avec un brin de mouliné :

broderie corne d'abondance

Pour ne pas refaire un coussinet ou un tableau, j'ai fouillé mes archives.... et je suis tombée sur la pochette Couleurs d'automne, proposée par Jura Point de Croix.

J'ai donc cherché un motif pour la deuxième face. J'ai adapté aux dimensions du patron un modèle de Brenda Gervais, Gathering acorns :

DSC03525

Pour le chapeau du gland, j'ai utilisé du lin brun 12 fils sur lequel j'ai brodé de fines lignes avec un mouliné changeant. Et pour être sure de réussir le montage de la pochette, j'ai sollicité l'aide de Maman :

face arbre  face corne

A l'intérieur, il y a deux poches. Pour piquer les aiguilles, j'ai découpé une feuille de chêne dans de la feurine brune.

intérieur

Et voici la pochette, entourée de quelques objets de mercerie évoquant l'automne :

pochette + outils 2  pochette + outils

Bonne semaine à tous mes lecteurs !

@ bientôt.

Posté par JoMick à 12:14 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


14 octobre 2018

Un peu de mercerie ancienne

Aujourd'hui ce sera un petit article pour vous présenter quelques-unes des acquisitions qui font tant plaisir... quelques petits bonheurs pour collectionneuse de mercerie ancienne. Voici mes trouvailles de ces derniers mois.

Une boîte à fil du Bon Marché :

boite à fil bon marché

Une boîte à fil en carton de la Samaritaine :

boite fil samaritaine

Elle contenait douze échevettes de coton à broder brillant, coloris blanc neige. Je n'ai pas pu résister à son graphisme... bleu en plus !! Elle mesure 12 x 7 x 2 cm.

Un enrouleur de fil :

enrouleur fil

Celui-ci est en verre moulé. Il mesure 3 cm de coté.

Un étui à aiguilles :

étui aiguilles

Il est en bois sculpté et porte un motif de feuilles et de baies

Un tricotin :

tricotin mickey

C'est la première fois que je vois un modèle avec des oreilles ! Il me fait penser à Mickey.

Un porte-dé en forme d'oeuf :

boite à dé 2  boite à dé

Il est en os et est très finement ajouré.

Je vous souhaite une excellente semaine.

A bientôt !

20 mai 2018

Etagère à bobines bleue

Mon mari m'a fait une jolie surprise.

Avec d'anciennes bobines de filature et des planches joliement découpées,

DSC02406  DSC02404

il m'a fabriqué une étagère à bobines.

Pour l'assortir à la chambre que nous avons aménagée à l'étage, il l'a peinte en gris-bleu : la nuance s'appelle "ciel d'orage"...

Et il l'a ornée d'un petit fronton ancien en forme de noeud :

étagère face

Vue de profil :

étagère coté

Je ne lui ai pas encore choisi de place définitive. Mais je n'ai pas pu m'empêcher d'y disposer quelques objets...

Sur les étagères du bas, des boîtes d'accessoires de machines à coudre et des boîtes à épingles...

Etage boites  Etages hauts

et au-dessus, des objets de couture en bois des tourbières, des boîtes à agrafes. Les photos montrent mes parents vers l'âge de trois ans... j'adore ces photos !

étagère ornée

Mille mercis, mon Chéri !

Bonne semaine à tous, @ bientôt !

Posté par JoMick à 15:12 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : ,

29 avril 2018

Lavandière...

Ce n'est pas le titre d'une broderie mais mon activité d'il y a deux jours !

linge 1  linge 2

J'ai profité d'une belle journée ensoleillée pour laver et sécher au soleil mes acquisitions de l'automne et de l'hiver aux braderies de notre dépôt Emmaüs ou sur le net.

J'ai fait bouillir ce linge dans une grande marmite avec du savon de Marseille... à défaut d'avoir encore une lessiveuse. Mais cette méthode est efficace pour le linge ancien.

Ensuite, j'ai eu une très longue séance de repassage.

Voici les dentelles :

Dentelles

Un bavoir :

bavoir

Des broderies blanches :

richelieu   DSC02938

Une chemise....

chemise

..... que j'ai envie de transformer en tunique pour cet été.

 

J'ai trouvé aussi quelques objets sympas :

- des crochets en os

crochets

- un étui à aiguilles et le dé assorti.

porte aiguilles églantine

Ces objets sont émaillés et de fabrication anglaise.

- un étui à aiguilles en bois en forme de parapluie.

porte aiguilles parapluie

- une roulette de couturière pour reproduire les patrons :

roulette

C'est un modèle pliable.

Je vous souhaite une très bonne semaine.

@ bientôt !

Posté par JoMick à 18:08 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 mars 2018

Broderie et mercerie angéliques

Maman m'a offert, il y a déjà plusieurs années, un charmant petit livre : Anges à broder de Agnès Delage-Calvet et Anne Sohier-Fournel.

Ce petit motif m'avait "tapé dans l'oeil", mais je l'ai brodé il y a quelques semaines seulement.

J'ai aimé la légèreté du dessin, l'ange esquissé soufflant sur un pissenlit.. Il est brodé sur du lin gris-bleu 12 fils, sur un fil, avec un brin de mouliné blanc.

broderie

J'ai choisi d'en faire un pique-aiguilles, fermant par un petit bouton de nacre. Puis j'ai rajouté un accroche-ciseau sur lequel est brodé un bouton de pissenlit.

pique aiguilles accroche ciseaux

Pour l'intérieur, j'ai trouvé une cotonnade avec un motif de pissenlits stylisés sur un fond gris-bleu. Le hasard fait vraiment bien les choses !

pique aiguilles intérieur

Au fil de mes acquisitions, j'ai déniché un dé à coudre en argent avec un motif d'ange. Il est daté 1906 et porte les initiales LS dans un cartouche..

Plus tard, j'ai trouvé aussi une paire de ciseaux avec un petit chérubin : elle est marquée Solingen (le grand centre coutelier allemand) et signé C.W. Engels.

dé anges  ciseaux anges

Voici mon ensemble angélique :

ensemble

 

Pour finir, voilà la vue depuis mon séjour telle que je l'ai découverte en ouvrant les volets ce matin : le jardin est couvert par 10 cm de neige...

sous la neige 2   sous la neige

et mon pauvre forsythia qui commençait à fleurir ploie sous le poids de cette neige lourde !

Bonne semaine à tous, @ bientôt !

04 mars 2018

Strawberry emery

Les "strawberries emery" faisaient partie de presque toutes les boîtes à ouvrage américaines au XIXe siècle :

strawberry antique x 3

(Images : pinterest)

Ces coussinets servaient à entretenir ou à nettoyer les aiguilles ou les épingles grâce à l'émeri (poudre abrasive) qu'ils contenaient..

Ils existaient en lin, en tissu de laine, en velours ou en soie.

Les feuilles étaient brodées, figurées par des ajouts de tissu vert, et pour les modèles les plus élégants, constituées par une cupule en argent.

Ayant trouvé des explications sur internet pour réaliser une fraise,

strawberry explications

Maman et moi avons tenté l'expérience.

Je me suis mise en quête de coupelles métalliques suffisamment larges. Les plus grandes trouvées font 2,5 cm de diamètre.

Après quelques calculs et tâtonnements, voici notre modèle de test, réalisé en feutrine rouge :

strawberry feutrine

La deuxième est plus élaborée : elle est en velours rouge, brodé avec du coton perlé jaune pâle pour figurer les grains des fraises.

strawberry velours

Et pour finir, nous avons fait un modèle miniature, avec une coupelle de 1 cm.

strawberry 3

Nos fraises sont de simples pique-épingles...... je n'ai pas cherché d'émeri en poudre pour les remplir !

 

Pour terminer ce billet, voici le rosier devant la fenêtre de la cuisine :

verglas vendredi 0203

vendredi matin, il était recouvert de glace.

Bonne semaine, @ bientôt !

Posté par JoMick à 16:02 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,