Je ne vous ai pas montré de travaux de reliure depuis mon stage de cet été et pourtant, je pratique cet art assez régulièrement.

Je prends plaisir aussi à faire des exercices de dorure, pour peaufiner la décoration des livres.

J'ai choisi de relier une pièce de théâtre basée sur un roman de Germaine Acremant (elle assurait l'adaptation de ses romans pour le théâtre avec l'aide de son mari Albert) :

titre

 Comme le livre est assez fin, il est plus facile de faire une reliure à la bradel. Elle est habillée de toile buckram bleu marine.

livre face     livre debout

 L'héroïne de ce texte choisi de devenir religieuse : ce papier associant portées musicales et angelots m'a paru bien adapté pour l'intérieur.

papier intérieur

J'ai choisi de décorer le premier plat de couverture avec une incrustation de papier :

incrustation

Il s'agit là d'un travail très minutieux : il faut que l'incrustation ait exactement l'épaisseur de la matière de couvrure que l'on retire. J'ai donc collé le papier sur une carte fine avant de le découper en cercle. J'ai ensuite passé du vernis en bombe pour protéger l'illustration. Et bien sûr, on croise les doigts pour que l'incrustation rentre dans le cercle découpé sur la couverture !

 

Pour la dorure, j'ai utilisé ces fers offerts par mon mari : c'est une paire de fers d'angle.

Ils sont présentés ici sur une éponge : pour vérifier la température, on pose le fer chaud sur une éponge gorgée d'eau.

fer à dorer

Et vous avez là en vis à vis le fer et l'empreinte réalisée :

fer + marque

Mes quatre angles ne sont pas tous très bien frappés... il va falloir encore de l'entraînement !

 

Bonne semaine à tous !

@ bientôt.